LA MAISON DES SOLIDARITES SE TRANSFORME…

Nous vous avions convié voilà quelques jours à notre premier Apéro-climat, à la Maison des Solidarités, au cour duquel nous avons parlé des futures transformations de cette Maison.
Afin de pouvoir réaliser ces transformations, une campagne de financement participatif à été lancé par une équipe de la Maison des Solidarités.

Alternatiba contribue et relaye cette campagne car cette Maison nous accueille pour nos réunions, nos ateliers bricolage, nos apéro-climat… et et …peut-être pour nos futurs ciné/débat puisqu’une salle de réunion sera transformable en salle de projection, hé oui ; )

Donc pour cette belle initiative, contribuez en ligne , c’est l’occasion de “faire un zeste” en cliquant sur :  Zeste

 

A ce jour le compteur est à 1415 €,  c’est quasiment 30% de la somme visée (5 000€)
C’est donc déjà une fort belle collecte !
Mais il nous reste encore du chemin à parcourir !
Il nous reste 27 jours, c’est tout à fait faisable
A vous de jouer !!!
* durée de la campagne : du 17 mai au 26 juin
*

MDS Affiche financement participatif

 

 

Greenpeace révèle le contenu du traité Tafta : un texte qui détruit l’environnement

reporterresource : Reporterre, 02/05/2016

L’ONG Greenpeace publie ce lundi 2 mai, 248 pages de documents confidentiels issus des négociations opaques du projet du TTIP/Tafta (accord de libre-échange commercial entre l’Europe et les USA).

Ces textes « confirment les menaces sur la santé, l’environnement et le climat » juge Jorgo Riss, directeur de Greenpeace EU, car « ce traité mettrait les intérêts des grandes entreprises au centre du processus de décision politique et législatif au détriment de l’environnement et de la santé publique ». Lire la suite.

Accord de Paris : Le Gouvernement doit abandonner le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Sans-titre-1.jpgCommuniqué du Comité 14 NDDL & Alternatiba-Caen, 25/04/2016

Si le Gouvernement veut être cohérent avec la signature par la France de l’Accord de Paris, il doit abandonner le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Issu de la COP21, l’Accord de Paris est-il déjà mort-né ?

Alors que l’Accord de Paris est signé par 175 pays à New York, le Journal officiel publie le 23 avril un décret sur une consultation sur le projet de transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes. Consultation qui n’est par définition qu’un avis consultatif. Une mascarade donc, pour valider un projet inutile, pharaonique et destructeur de l’environnement.

Valls détruit en France ce que Hollande signe à New York.

Pour être en conformité avec sa signature sur l’Accord de Paris, la France doit abandonner le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes !

Plein succès de l’action contre le pétrole climaticide

climparissource : Reporterre, 21/04/2016

8h, jeudi 21 avril, porte Maillot à Paris. Une petite foule se masse à la sortie du métro. Mais point de costards ni d’attachés-caisses : tous sont venus participer à une action climatique. A deux pas de là, dans l’hôtel L’Etoile, des représentants d’entreprises pétrolières se réunissent pour un sommet international consacré à l’or noir. Célia égrène les consignes aux nouveaux-venus : « Il s’agit d’une action non-violente, chacun doit rester calme et déterminé. » Lire la suite.

Voir la vidéo.

Lire aussi Le sommet mondial des pétroliers bloqué par une centaine de militants pour le climat (Bastamag, 21/04/2016).

Voir Retour en images sur la perturbation du Sommet international du pétrole à Paris (Attac, 21/04/2016).

Sur France Info : Paris : des activistes perturbent le sommet international du pétrole (21/04/2016).

Lire 300 militants perturbent le Sommet international du pétrole (Politis, 21/04/2016).

 

Tableau de l’état d’urgence dans le Calvados

à l’initiative du Collectif 14 – Vigilance citoyenne sur l’état d’urgence

Le « Collectif 14 – Vigilance citoyenne sur l’état d’urgence » s’est constitué sur la base de l’Appel national unitaire Nous ne céderons pas !, signé par 109 associations et 17 syndicats, et des autres textes adoptés dans cette dynamique : Sortir de l’état d’urgence, Pour nous c’est définitivement non ! et Refusons la déchéance de nationalité et la constitutionnalisation de l’état d’urgence.

Localement, le Collectif représente 13 associations et 5 syndicats.

Il s’est fixé une double tâche :

  • SURVEILLER LOCALEMENT L’APPLICATION DE L’ETAT D’URGENCE en recensant les mesures prises par les pouvoirs publics dans le cadre de ce régime d’exception, ainsi que toutes les mesures attentatoires aux libertés qu’il a indirectement générées.
  • ANIMER LE DEBAT PUBLIC pour mettre en cause le maintien de l’état d’urgence comme réponse au risque terroriste

Lire le rapport.

 

Le nouveau visage d’Alternatiba pour relancer la bataille du climat

salle_gironde_v_1source : Reporterre, 22/02/2016
Après deux ans d’une belle dynamique jusqu’à la COP21, le mouvement Alternatiba s’est retrouvé à Bordeaux. Renouvellement de l’équipe et débat stratégique ont marqué ce nouveau départ.
Un nouveau chapitre s’ouvre pour Alternatiba. Pour ses militants, c’est la fin d’une « séquence » qui s’est déroulée de la remise du rapport du GIEC, en octobre 2013, à la COP 21 de décembre 2015 – soit du premier village des alternatives à Bayonne, jusqu’au rassemblement du 12 décembre au Champ de Mars, à Paris. Une séquence pensée et utilisée par les stratèges d’Alternatiba afin de « construire une mobilisation » pour le climat. Lire la suite.

 

 

 

Pacte Transition: interpelez vos élus Faites signer le Pacte de la Transition à vos élus !!!

pacte-transition-recto1 pacte-transition-verso

 

Le pacte de la transition : c’est quoi ?

L’idée est de faire s’engager les élus de vos territoires en leur proposant d’adopter au moins cinq mesures simples et concrètes mais aussi de favoriser la création d’un espace partagé entre élus et citoyens pour discuter, élaborer et concrétiser les alternatives pour une transition écologique et sociale.

Ce pacte est destiné en premier aux communes (ou à leurs regroupements) car les mesures proposées correspondent à leurs compétences mais il est possible d’imaginer une adaptation pour d’autres collectivités locales.

Toutes les mesures peuvent être mises en œuvre en moins d’un an et sont facilement évaluables (sans être un « expert »).

Notre objectif : au moins 50 communes signataires d’ici au 26 septembre 2015

 

Le pacte de la transition est un projet porté par Alternatiba et le Collectif pour une transition citoyenne et soutenu par la Coalition Climat 21.