2 nov. 2018 : Rassemblement de 250 personnes pour les “Coquelicots” à Caen

Nous étions 250 personnes pour ce 2ème rassemblement des Coquelicots à Caen, pour affirmer notre opposition aux pesticides de synthèse. On maintient la dynamique, c’est super !

Nous avons annoncé le lancement de la “Campagne Glyphosate” à Caen et le Calvados (voir la présentation et la vidéo sur http://www.campagneglyphosate. ). Et pour organiser cette campagne, il faut des volontaires. Donc contactez-nous !

L’atelier de fabrication de badges Coquelicots a été un succès. Merci aussi aux chanteuses et chanteurs et aux musiciens, et aussi au soutien de la Confédération paysanne 14.

On se retrouve  le vendredi 7 décembre, bien sûr.

contact : caen.coquelicots@gmail.com

13 octobre 2018 : Succès de la Marche pour le climat

Plus de 1000 personnes dans les rues de Caen ! (Voir  Tendance Ouest , Actu.fr , les photos de Robin et de Pierre).

Le communiqué : Comme dans plus de 80 villes de France, les citoyen-ne-s ont répondu présent à cette nouvelle Marche pour le Climat à Caen, après celle du 8 septembre. Plus d’un millier de personnes ont témoigné de leur inquiétude sur le réchauffement climatique : « Pour le climat, tous sommes tous là ! », « Et 1, et 2, et 3 degrés. C’est un crime contre l’humanité ».

Le long cortège dans les rues de Caen a fait des haltes sur des thèmes de luttes environnementales :

le combat contre le projet Ikéa/Auchan à Fleury sur Orne qui convertit des terres agricoles de plaine en surfaces artificialisées,

le désastre de la bétonisation de la place de la République,

– le nucléaire comme fausse solution au réchauffement climatique (vidéo)

– et le poison que représentent les pesticides (“Nous voulons des coquelicots).

Pour conclure, la lecture de l’appel de Bayonne de l’association Alternatiba rappelait qu’était venu « le temps de l’espoir et de l’action ».

Le groupe de Caen Il est encore temps qui porte cette mobilisation (notamment via Facebook), doit maintenant s’étoffer et s’organiser.

unispourleclimat.caen@gmail.com

groupe Facebook : Il Est Encore Temps ( Caen ) Groupe Citoyen

Voir aussi Tendance Ouest , Actu.fr , les photos de Robin ,

5 octobre : “Nous voulons des coquelicots” à Caen

Gros succès pour cette marche dans les rues de Caen : 300 personnes ont répondu à l’appel des coquelicots ! Partout en France, des mobilisations ont eu lieu (voir le message national).

Cette marche à Caen était introduite par un discours du prof. Gilles-Eric Séralini sur les dangers des pesticides (voir la vidéo sur Fb).

Lire Caen. « On veut des coquelicots ici aussi » (Caen Maville).

A l’appel notamment de Fabrice Nicolino (journaliste) et de François Veillerette (Générations Futures), le mouvement Nous voulons des coquelicots” porte une campagne nationale pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse parce que « Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant ». Voir l’appel à signer ici.

Voir le site national et la vidéo de Fabrice Nicolino . Lire aussi l’article de Ouest-France et de Télérama.

contact : caen.coquelicots@gmail.com . Facebook : @CaenCoquelicots

16ème Coordination européenne Alternatiba / ANV-COP21

Communiqué de presse – 23 avril 2018

16ème Coordination Alternatiba et ANV-COP21 : dernière ligne droite avant le Tour Alternatiba !

Nantes, le 23 avril 2018 – Alors que le Tour Alternatiba entre dans sa dernière phase de préparation et que les territoires s’apprêtent à accueillir la plus grosse mobilisation pour le climat depuis la COP21, la 16ème Coordination européenne d’Alternatiba et d’ANV-COP21 s’est réunie à Nantes du 20 au 22 avril. 130 personnes, représentant 41 territoires [1], étaient présentes.

Sept semaines avant le départ du Tour Alternatiba
Cette 16e Coordination européenne a démontré la vivacité et l’ampleur du mouvement né en 2013 : 41 territoires représentés, de nombreux jeunes et nouveaux bénévoles, activement mobilisés localement et dans l’équipe d’animation générale en vue d’un projet d’ampleur. Le Tour Alternatiba, co-organisé par Alternatiba, Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21) et les Amis de la Terre, partira de Paris le 9 juin depuis la place Stalingrad pour atteindre Bayonne 4 mois et 5 800 kilomètres plus tard le 6 octobre. Vélorution, conférence sur l’urgence climatique, formation à l’action non-violente… chaque étape mettra en avant les solutions concrètes pour le climat. … Read the rest of this entry »

A Notre-Dame-des-Landes, la fête de la victoire

Nous étions plusieurs milliers, ce 10 février 2018 à notre-Dame-des-Landes, à fêter la victoire contre le projet d’aéroport !

De Caen, du Calvados et de la Manche, un car d’une quarantaine de personnes s’y est aussi rendu. Sans compter les nombreux co-voiturages, notamment pour participer à la fête du soir sur la ZAD.

 

 

21 novembre à Caen : IRRINTZINA à l’amphi Daure

Projection_Irrintzina_AlternatibaCaen_Lux_AmphiDaureAVANT-PREMIERE exceptionnelle d’Irrintzina-le-film à Caen avec le Cinema Lux, mardi 21 novembre à 20h à l’Amphi Pierre Daure (Université, Campus 1).

Le film-documentaire qui retrace l’histoire des mouvements non-violents et citoyens : Alternatiba et ANV Action non-violente COP21

** La projection sera suivie d’une rencontre/débat avec la co-rélisatrice Sandra Blondel, ainsi que des militant.e.s d’Alternatiba Caen Action Climat **

Irrintzina – le cri de la génération climat – n’est pas un énième film sur le dérèglement climatique qui laisse le spectateur dans l’angoisse de la catastrophe qui vient. Il raconte en caméra embarquée l’histoire du pari fou de construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la #COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat : Alternatiba.

Le film témoigne du réveil de milliers de citoyen.ne.s qui, partout sur le territoire, ont décidé de passer à l’action pour relever le défi climatique !
#LaGénérationClimatSeLève

Voir « Irrintzina », le film qui fait du bien au mouvement écolo (Reporterre, 13/11/2017).

30 septembre à St Lô : Manifestation contre l’EPR

StopEPR2Environ 2000 opposant-e-s au nucléaire et à l’EPR – tous les EPR – ont manifesté dans les rues de St-Lô.

Voir les photos de Résistances-Caen et celles de la photographe Sandra Daveau. Voir aussi les vidéos de La Manche libre.


Pourquoi ? La décision de prolonger le décret d’autorisation du chantier de l’EPR Flamanville, malgré les défaut rédhibitoire de la cuve et du couvercle, est éminemment politique. En prenant cette décision, le gouvernement prend le risque d’une catastrophe en France du niveau de Fukushima dès la mise en service de l’EPR. C’est pourquoi le Collectif Anti-Nucléaire Ouest a pris l’initiative d’organiser une manifestation en direction de la Préfecture de la Manche à St Lô le 30 septembre 2017. Lire la suite.

N’oubliez pas de lire Cinq raisons qui vous obligent à manifester contre l’EPR samedi 30 septembre à Saint Lô ! des copains-copines de Racailles.Plein d’autres infos sur http://www.can-ouest.org/ .

 

21 septembre 2017 : Le CETA passe, la démocratie et la planète trépassent.

logo-stopcetaCommuniqué du Collectif StopTafta14, 20/09/2017

Caen, le 20 septembre 2017 – Les associations et organisations syndicales et politiques regroupées au sein du Collectif StopTafta14 rappellent que le CETA, l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, est une arme de destruction massive contre les protections environnementales, sociales, de santé publique, des consommateurs. Après la poudre aux yeux d’une commission qui a pourtant alerté le président Macron et le Gouvernement des dangers qu’il représente contre le climat et l’environnement, le CETA entrera quand même en vigueur à partir de ce 21 septembre dans sa quasi-totalité.

Comme le précise Jean-Pierre Nunès d’Attac14 : « Le CETA remettra en cause toutes les normes de protection sociales, environnementales, sanitaires, etc., qui vont à l’encontre des intérêts des multinationales. Tout a été négocié dans l’opacité. Et la mise en application à partir du 21 septembre aura lieu avant même la ratification du Parlement national. C’est un déni démocratique ».

Pour Catherine Peltier d’Alternatiba, « c’est incroyable que des accords économiques signés en 2017 ne tiennent aucunement compte du changement climatique et des engagements pris lors de la COP21 avec l’Accord de Paris. Le CETA n’est aucunement contraignant sur le plan de l’environnement et du climat alors que nous sommes dans l’urgence climatique ! »…. Read the rest of this entry »

4 septembre : Action des Naindignés

naindignéUne action nationale est prévue par Alternatiba dans toute la France lundi 4 septembre. Le but ? Accrocher des Nains dans les transports en commun qui décriront des alternatives concrètes à réaliser dans son quotidien : alimentation, fournisseur électrique, banque éthique… Avec les hashtags #CestLeBonJourPour, #Naindigné et le site dédié au Grand Défi des Alternatives.

Rejoignez l’une des deux équipes de #Naindignés qui partiront des tram A & B de Caen lundi 4 septembre à 8h. Personnes à contacter :

  • Départ Ligne B d’Hérouville-St-Clair : Aurèle 0614654831
  • Départ Ligne A d’Ifs Jean Vilar : Anne (basselet.anne@gmail.com )

Les #Naindignés à accrocher vous seront donnés au point de départ et ensuite, vous descendez quand vous voulez selon vos obligations de la journée. N’oubliez pas vos téléphones et appareils photos.

RDV à 19h ce soir (dimanche) devant la statue de la place St-Sauveur pour la distribution des #Naindignés à utiliser demain dans les transports en commun !

Succès du Camp Climat : 600 militant·e·s prêt·e·s à passer à l’action !

source : Alternatiba, 28/08/2017

Le Camp Climat 2017 a rassemblé 600 personnes pendant 12 jours de formation intensive, du 4 au 16 août. L’enjeu : passer de la formation à l’implication concrète dans le mouvement climatique via les mobilisations prévues dès la rentrée et le nouveau Tour Alternatiba en 2018 !

223 sessions de formation ont été animées par plus de 60 formateurs dans le cadre du Camp Climat organisé par Alternatiba, les Amis de la Terre et Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21), dans le village de Maury (Pyrénées Orientales). Communication, réseaux sociaux, vidéo, stratégie, logistique, informatique, communication non-violente, action non-violente, graphisme… de nombreuses compétences ont été partagées avant d’être mises en pratique dans le cadre d’une simulation d’action non-violente de masse grandeur nature, menée par 300 participants lors du dernier week-end. Voir la suite.

Lire aussi Au Camp climat, de nouveaux militants ont gaiement préparé les luttes à venir (Reporterre, 02/09/2017).